Hephaistos

Présentation du dieu Hephaistos
Tiré de la mythologie grecque, le dieu Hephaistos est aussi connu sous le nom de Vulcain dans la mythologie romaine. Ainsi, différentes représentations (vases, mosaïques, sculptures…) dévoilent un homme robuste travaillant dans une forge avec des outils comme un marteau ou une pince. Il est aussi parfois dessiné avec un physique ingrat, une claudication plus ou moins lourde et une barbe noire touffue.

Naissance et éducation d’Héphaistos
La légende raconte que ce dieu a pour seul parent la déesse Héra. Ainsi, Héra a donné naissance à un enfant afin de se venger de son mari Zeus. Ce dernier était bien trop volage et père de nombreux enfants adultérins (dont la déesse Athéna). Pourtant à sa naissance l’aspect maladif du bébé dégouta Héra qui s’empressa de le jeter en haut de l’Olympe. Deux bienveillantes déesses de la mer: Téthys et Eurynome vont recueillir l’enfant et l’éduquer. Elle se rendent vite compte que le garçonnet aime peu les livres et préfère le travail artisanal. Hephaistos apprend à manier le feu et à concevoir de beaux objets en métal (or, argent, bronze…) comme des broches mais aussi des armes, boucliers…

Retour sur l’Olympe et développement de la carrière d’Héphaistos
Quelques années plus tard, Héra apprend par hasard que son fils est toujours vivant. Suite à différentes ruses (Héra saoule Héphaistos tandis que ce dernier emprisonne sa mère sur un trône en or), la mère et le fils parviennent à se réconcilier. Héphaistos travaille alors sans relâche dans la forge de l’Olympe et produit de nombreux articles pour les dieux comme la boite de Pandore ou les chaines pour Prométhée. Par la suite, il va affronter le mari de sa mère et être gravement blessé. Héphaistos reproche notamment à Zeus de ne pas avoir pris sa défense à sa naissance. Boiteux pour le reste de sa vie d’immortelle, il trouvera toutefois l’amour auprès d’une des Grâce : Charis. Une version contestée par les historiens modernes défend aussi une union avec la déesse Aphrodite.
Il donnera naissance à 6 enfants dont Érichthonios, la nymphe Cabiro et le brigand Cercyon.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *